Trypillia

On sait que pour plusieurs personnes (pas seulement dans le monde, mais aussi en Ukraine) la culture de Trypillia ou culture Cucuteni présente tout un mystère étant en même temps la plus ancienne culture agricole du monde. Récemment retrouvée, cette culture est peu étudiée et provoque plusieurs questions, contradictions et débats. On va faire des efforts pour vous prouver que non seulement les Romains et les Grecs peuvent être fiers des réalisations de leurs ancêtres, non seulement sur leur territoire se passaient des événements importants pour l’histoire du monde. La terre ukrainienne peut aussi nous dire beaucoup sur le développement de la civilisation sur son territoire à partir de 5400-2700 avant JC.

Les mystères de la culture de Trypillia

Selon les scientifiques ukrainiens la civilisation de Trypillia est considérée comme un des plus anciens centres du développement des humains sur notre planète. Pour la première fois des traces de la culture de Trypillia (Tripoli culture) ont été retrouvées par l’archéologue de Kiev Vikenty Hvoyka en 1893. Les premières fouilles ont eu lieu à Kiev sur la rue Kirillovskaya. Trois ans plus tard des découvertes importantes ont été faites près du village de Trypillia dans la région de Kiev, qui a donné son nom à cette culture. L’origine exacte de la culture de Trypillia est inconnue: d’abord elle était considérée comme la culture des anciens aryens et slaves. Les scientifiques d’aujourd’hui supposent que cette culture n’est pas d’origine indo-européenne sans d’ailleurs dire son origine. La culture de Trypillia ressemble étonnamment la culture des îles d’Égée. En se basant sur cette hypothèse, certains experts disent qu’auparavant les terres à partir de Crète jusqu’au Dniepr était un territoire uni en terme culturel et ethnique. Les gens de Trypillia c’est un nom convenu qui rassemble les différents tribus, groupes ethniques et colonies tribales qui depuis deux mille ans enrichissaient la culture de Trypillia avec leur langue, leurs connaissances, technologies, coutumes et croyances.

On croit que l’occupation principale des gens de Trypillia était l’agriculture ce que ne surprend pas, étant donné la terre noire fertile, la culture des céréales, des légumes et des fruits. Il est curieux que les premiers cerisiers en Ukraine étaient cultivés par les gens de Trypillia. Les scientifiques affirment que les gens de Trypillia produisaient beaucoup plus de produits alimentaires qu’ils pouvaient consommer, ce que a éventuellement créé la nécessité d’organiser la première exportation au monde aux autres tribus et civilisations de l’époque. L’élevage, le tissage, l’artisanat, le traitement du métal florissaient ici. La poterie mérite une attention particulière. Selon la qualité du matériau et de la peinture, la poterie de Trypillia n’avait pas d’équivalents en Europe. En témoignent des trouvailles découvertes lors de fouilles archéologiques. Dans chaque logement de Trypillia les scientifiques trouvent un arsenal d’objets d’art en céramique. Le plus souvent c’est la vaisselle qui se trouvait sous la couche de terre des milliers d’années, des figurines, des bijoux qui ne cessent pas nous étonner pas leurs ornements qui n’ont pas perdu leur éclat de couleurs. La vaisselle étaient d’excellente qualité en céramique fine avec des ornements et des décorations virtuoses faites avec de la peinture multicolore. Les ornements sont parfaits, ils contiennent des symboles et les signes étranges. On suppose que de cette manière des gens Trypillia s’adressaient aux Dieux. Certains scientifiques admettent que c’est exactement la culture de Trypillia qui a donné naissance à la céramique antique émergée en 2000 avant JC.

C’est intéressant que dans le monde le développement du bronze est attribué au 3ème millénaire avant JC en moyenne. Des objets en bronze retrouvés à Trypillia datent du 5 millénaire avant JC et ont une excellente qualité de traitement, dont la technologie est clairement différente de la technologie des générations suivantes. A cette période les savants rapportent aussi l’invention la plus unique de tous les temps et populations: la création de la première roue au monde, qui à cette époque est souvent dépeinte sur les figurines céramiques des gens de Trypillia.

Les gens de Trypillia vivaient par des villages pour 15 familles au maximum, ainsi que par des colonies énormes d’hommes avec la surface de 150 à 450 hectares, ce qui est unique pour cette époque. C’étaient des prototypes des villes modernes et même villes États, qui jusqu’à IV millénaire n’existaient même pas en Egypte ou en Mésopotamie. Il est probable, que les gens de Trypillia possédaient des techniques de maintenance, de la gestion et de l’aménagement de ces grandes villes. Il est surprenant que toutes les villes avaient le même plan du développement: les rues étaient disposées par cercles, des maisons étaient construites très près l’une de l’autre, créant une sorte de forteresse. La distance entre les cercles était exactement cent mètres. Le centre-ville était décoré d’une cathédrale érigée. Encore un miracle – le délai de l’existence des villes de Trypillia faisait exactement 70 ans après quoi elles brûlaient dans l’incendie pour des raisons inconnues.

Des logements des gens de Trypillia n’étaient pas des maisons simples des gens anciens, mais de vraies maisons d’argile et de bois. Les gens de Trypillia se soignaient de l’aménagement intérieur de leurs locaux, en décorant des murs avec du blanc ou du rouge et des ornements. Bien que la culture de Trypillia est considérée perdue, les ornements et les personnages, l’image des ornements de Trypillia nous retrouvons sur la vaisselle et sur les décorations des générations suivantes des civilisations scythe et grec, sur les chemises brodées ukrainiennes modernes, dans les traditions de la culture agricole et de l’élevage, les traditions et les croyances.

L’attention particulière doit être portée à la religion de Trypillia. Des figurines trouvées dans les colonies de Trypillia suggèrent que leurs habitants étaient idolâtres de la mère comme symbole de la maternité et la fécondité de la terre, du taureau comme symbole de richesse, du serpent comme symbole d’agilité et de la colombe comme symbole du ciel. Presque sur tous les ornements présentes sur les céramiques on retrouve des images du soleil, de la croix, des vagues, des cercles, ce que rend leurs imaginations proches aux croyances plus tardive des Slaves, des Celtes, des Scythes et des Grecs. Mais – une surprise pour les peuples orientales : en dépit de cette similitude on retrouve chez les gens de Trypillia, aussi pour la première fois dans l’histoire, le symbole célèbre chinois « yin et yang »!

Le plus probable que la population de Trypillia n’était pas guerrière. Pour toute une colonie on n’a trouvé que quelques dizaines de pièces d’armes sous forme d’arches et de pointes d’arches! Évidemment, ils n’avaient pas d’ennemis à cette époque-là...

Aussi, on ne sait pas exactement qu’est-ce que a donné le déclin de cette culture. Les scientifiques admettent cela était causé par des changements climatiques qui ont forcé des gens de Trypillia à chercher de nouvelles terres pour leur implantation. Selon une autre version la culture de Trypillia était absorbée et assimilée par la culture voisine, culture Yamna. Cela s’est passé en 3500-3000 avant J-C environ.

Les scientifiques discutent sur la langue des gens de Trypillia, et a-t-elle influencé la langue ukrainienne moderne? Y a-t-il des traits communs entre les ukrainiens et les gens de Trypillia dans leur mentalité? On n’est pas des chercheurs, on ne sait pas. Peut-être que vous pourrez répondre à cette question après avoir effectuer vos propres recherches, dès maintenant, en arrivant en Ukraine, en visitant Trypillia, en écoutant et en parlant avec des scientifiques sur ce sujet?

Il existe en Ukraine le musée privé historique et archéologique « Ancien Aratta – Ukraine » dans le village de Trypillia. Dans ce musée vous pouvez voir des objets matériels authentiques de la culture de Trypillia, des objets de la vie quotidienne et des outils de l’époque de la culture de Trypillia, qui donnent une idée sur la culture de l’époque, vous verrez une maison reconstruite de Trypillia, des figurines agrandies de femmes et même des objets du XIXe siècle, sur l’exemple desquels vous pouvez voir l’influence de la culture de Trypillia sur l’art populaire de l’Ukraine.

En outre, vous pouvez voir des éléments et des objets de la culture de Trypillia dans le musée archéologique de l’Institut de l’Académie nationale des sciences d’Ukraine à Kiev, dans le musée archéologique régional de Kiev à Trypillia, dans le musée de la culture de Trypillia dans la ville de Rzhyshchiv, dans la Réserve nationale historique et ethnographique à Pereyaslav-Khmelnitski, dans le musée national de l’Histoire de l’Ukraine à Kiev.

Chaque année, près du village de Trypillia, dans le village Balyko-Schuchinka (80 km de Kiev, 40 km du village de Trypillia par l’autoroute Obukhovskaya) on organise le festival international écologique et culturel « Cercle de Trypillia » (Trypilské Kolo), un des plus grands festivals de ce type en Ukraine. Des invités du festival participent aux concerts différents des stars ukrainien et des équipes d’amateurs du monde entier. Ici on organise des terrains artistiques, des spectacles de feu (fair-show), des marchés, des quests, ses distractions, une école de danses, des cinémas, ses terrains de jeux et beaucoup d’autres choses intéressantes. Pour l’hébergement vous pouvez louer une tente, un sac de couchage et un tapis, ou bien séjourner dans un hôtel à Kanev ou à Rzhischev. Vous pouvez acheter des billets à l’avance ou bien les acheter directement à l’entrée du festival. Le coût des billets à partir de 30 grivnas pour les enfants et à partir de 90 grivnas pour les adultes pour une journée de participation.

Musée archéologique régional de Kiev à Trypillia : village de Trypillia, 12 rue Guéroev Trypillia, tél. 8-04472-33-2-99, ouvert de 9h00 à 17h00 jours ouvrables et de 9h00 à 16h00 heures le week-end. Le coût des billets d’entrée de 2 à 5 grivnas, le coût d’une excursion : 25 grivnas.

Visiter le musée privé historique et archéologique « Ancien Aratta – Ukraine » dans le village Trypillia : région de Kiev, village de Trypillia, 1 rue Rybolovetskays, tél +38 (044) 520 96 25 +38 (044) 520 96 25, +38 (044) 520 96 25, +38 (044) 520 96 25, ouvert de 10h00 à 18h00 heures hors lundi.

Aller à Trypillia environ 40 km de Kiev, par l’autoroute F19 ou bien par bus de Kiev.

Сакральный тур в Перу

 

Nous contacter

Société : Ukraine for Business (UB)
Adresse : Kyiv, Ukraine
Téléphone : +38 050 609 27 99
Téléphone : +38 097 361 30 19
Skype : ukraine-for-business

Profil

Ukraine for businessUkraіne for Busіness (UB) rend aux étrangers des services dans le domaine du tourisme d’affaires et des voyages touristiques, de l’organisation des conférences, de la traduction.