Château d’Olesko

Le Château d’Olesko dans la région de Lvov dont les premières mentions datent de l’an 1327, est un monument illustre de l’histoire et de l’architecture de l’Ukraine des XІІІ-XVІІІ siècles. Ce château peut être fier d’être une des constructions de fortification peu nombreuses en Ukraine qui était complètement rétablie des ruines et fait partie de la Galerie des arts de la ville de Lvov. Aujourd’hui dans le Château d’Olesko sont présentées des pièces de musée, des exemples de l’art médiéval.

Château d’Olesko

Histoire du Château d’Olesko

La base de fortification était une élévation sur laquelle on a construit le Château d’Olesko. Sur la côte de la montagne passaient deux remparts : un avec une claire-voie, l’autre avec une tranchée d’eau. Plus loin – la plaine sur la colline au sommet de laquelle on a construit un mur ovale, faisant dans son périmètre 130 mètres. La lutte constante pour la possession du château était menée au cours des siècles entre la Lituanie et la Pologne. Le Château d’Olesko passait des Hongrois aux Lituaniens, des Polonais aux princes de Galychyna. Le Château d’Olesko est entré dans l’histoire de la Pologne par le fait de la naissance en XVII siècle du futur roi de l’État polonais lituanien russe, Rzecz Pospolita, Jean III Sobіeskі. Le roi visitait souvent ce château avec son épouse Mary Casimir qui dirigeait les travaux de restauration du château et du parc en 1684.

Les travaux de construction du Château d’Olesko duraient plusieurs siècles. Lors de la première étape on a construit un mur de fortification, et plus tard, dans les siècles XV-XVI, ont eu lieu des travaux de construction à l’intérieur des murs (un bâtiment de deux étages dans la partie orientale du château, les portails gothiques et l’encadrement dont les fenêtres subsistent à ce jour), des tours et des chapelles. La troisième étape (XVII siècle) comprenait l’achèvement des bâtiments de deux étages du Château d’Olesko, la construction de nouvelles tours. On sait qu’en XVIII et XIX siècles des travaux principaux étaient menés dans la direction de la décoration intérieure en donnant au château l’air du palais. Il était constaté par des scientifiques que le sculpteur français Leblanc était invité pour décorer des murs du Château d’Olesko. Il a ajouté à la décoration intérieure ses poêles, ses cheminées, ses moulures, ses peintures murales. Et chaque salle avait son nom unique (Salle de portraits, Salle européenne, Salle de miroirs...)

Prêtez votre attention à l’architecture insolite du château. Sur le plan le Château d’Olesko est ovale, avec des contreforts massifs et une cour intérieure calme. Une telle forme est rare, même pour l’Europe occidentale riche de châteaux et forteresses.

Le miracle du Château d’Olesko est un puit de 42 mètres à l’intérieur duquel, dit-on, directement sur ses murs, est dessiné un diable horrible. Mais comment cela est fait et à quoi bon on ne sait pas. En 1838 après le tremblement de terre puissant la partie du puit s’est écroulée et aujourd’hui on n’a libéré que 25 mètres d’en haut.

Légendes du Château d’Olesko

Comme la plupart de châteaux, le Château d’Olesko garde ses propres légendes et contes.

Légende du Château d’Olesko sur des amours malheureux

Selon des récits des guides il y a eu une tragédie dans le Château d’Olesko en 1615. Le fils de hetman de Rzecz Pospolita est tombé amoureux de la fille du propriétaire du château Ivan Danilovich. La fille ne s’intéressait pas trop à la candidature de son fiancé mais son père voulait que l’époux de sa fille soit plus riche. Le jeune homme supplia son père d’accepter leur mariage, et sans obtenir son accord il plongea le couteau dans le cœur, aux yeux de tous les présents. Comme on n’enterrait pas des suicidés sur le cimetière, son corps fut jeté dans le marais. Son ombre se promène dans les banlieues d’Olesko dans l’espoir de retrouver son épouse. Selon une autre version, Marianne s’est également suicidée à cause de ce comportement de son père.

Légende sur le moine Kasper

Les habitants d’Olesko disent que parfois il y a un fantôme qui y apparaît. Il s’agit de l’ombre du moine Jean Kasper qui était emmuré vivant étant accusé de visiter des prostituées, ou, possible, qui s’est volontairement noyé en espérant une guérison miraculeuse... Quoi qu’il en soit, selon la légende et des assurances des habitants d’Olesko, son âme ne s’est pas calmée même aujourd’hui. Ce moine vivait dans le couvent des Capucins situé en face du Château d’Olesko. Des moines de ce couvent étaient connus comme les pharmaciens talentueux et, selon la légende, c’étaient eux qui ont pour la première fois préparé le café cappuccino de couleur de leurs robes.

Château d’Olesko. Temps modernes

En général, au cours des siècles le château attirait toutes les catastrophes possibles. Le Château d’Olesko a à plusieurs reprises survécu la démolition, il a souffert de nombreux incendies, du tremblement de terre puissant en 1838, ainsi que d’un incendie en 1951 à cause du coup de foudre. Des murs avec des peintures, des cheminées et des planchers du château ont beaucoup souffert des gens qui tentaient trouver des trésors, après qu’une fois dans un des murs on a par hasard trouvé le trésor emmuré.

Jusqu’en 1969 il n’y avait que des ruines ici. Le château d’aujourd’hui a cet air moderne après la restauration complète, après son résurrection des ruines. C’est un grand architecte ukrainien Andrey Shuliar qui a commencé des travaux de résurrection et de restauration du Château d’Olesko. Des travaux de restauration ont débuté en 1961 et les expositions du musée ont été créées en 1972-1975. Le château a acquiert l’air qu’il avait en XVII siècle. L’idée de création du musée dans le château appartient au héro de l’Ukraine, le directeur de la galerie des arts de Lvov, académicien Voznitsky. Aujourd’hui le château est la filiale de la Galerie des arts de Lvov ce qu’explique une riche collection exposée dans le château. Des fonds du musée Château d’Olesko gardent plusieurs artéfacts dont des meubles anciens, des sculptures, des carreaux, des icônes, des portraits, le buste en marbre de la reine de l’époque de renaissance, des portraits tombeaux, des tapisseries. Le musée d’Olesko possède une collection de sculpture en bois des XІ - ХІХ siècles probablement la plus riche. Le musée compte une centaine d’objets de peinture, de l’art appliqué des X - XVІІІ siècles et de la sculpture qui représentent des temps difficiles du développement de l’art sur le territoire de l’Ukraine occidentale. Les découvertes archéologiques représentent l’art ancien. Le parc pittoresque du Château d’Olesko fut également restauré. Il a fallu planter environ quatre mille arbres et arbustes! On a même fait revenir dans son ancien lit la rivière Libertsia qui coulait autour du Château d’Olesko. Les allées du parc sont décorées de sculptures antiques et des œuvres de sculpteurs contemporains qui y restent depuis le salon en plein air qui a eu lieu en 1996.

Après les travaux de restauration le Château d’Olesko est souvent utilisé pour le tournage des films. Depuis longtemps sur le territoire du château on réalise des tournages de nombreux longs métrages avec la participation des studios de cinéma ukrainiens, russe, biélorusses, polonais. Le dernier exemple: le tournage de la scène finale du film polonais de Jerzy Hoffman «Par le fer et par le feu» (Ogniem i mieczem).

Souvent on utilise le territoire du château pour y organiser des fêtes, des festivals, des concerts, des concours des artisans et même des tournois des chevaliers.

Chaque année à la fin du mois d’août on organise ici le festival ethnique «Château d’Olesko».

Dans le château on a ouvert le restaurant «Gridnitsa». Selon les propriétaire, Grinditsa est l’endroit où on peut écouter la musique médiévale qui vous plonge dans une époque des chevaliers et du romantisme. C’est l’endroit pour tous ceux qui apprécient la sincérité et l’atmosphère agréable, qui veulent être impressionnés par une vraie cuisine ukrainienne. Téléphone du restaurant «Gridnitsa»: +38 067 6711303, +38 067 6711303.

Aussi, si vous serez à Olesko, venez voir des pierres tombales sur la cimetière locale. L’attention particulière doit être portée à la cathédrale polonaise gothique fondée en 1481 près de laquelle se trouve un campanile rond sous forme d’une tour massive de défense et des restes des remparts de défense qui à l’époque entouraient cette ville.

Adresse du château d’Olesko: Région de Lvov, district Busky, bourg d’Olesko, 34 rue Zamkova, tél. +38 (03264) 2-52-80, +38 (03264) 2-52-80, 2-51-93, ouvert de 10h00 à 16h30 (fermé lundi). Coût du billet d’entrée – 10 grivnas.

Comment aller au Château d’Olesko: la distance d’Olesko à Lvov fait 68 km. Prendre l’autoroute М06 à la direction de Rovno. Vous pouvez aussi y aller par bus à partir de la gare de Lvov.

Сакральный тур в Перу

 

Nous contacter

Société : Ukraine for Business (UB)
Adresse : Kyiv, Ukraine
Téléphone : +38 050 609 27 99
Téléphone : +38 097 361 30 19
Skype : ukraine-for-business

Profil

Ukraine for businessUkraіne for Busіness (UB) rend aux étrangers des services dans le domaine du tourisme d’affaires et des voyages touristiques, de l’organisation des conférences, de la traduction.